HiStOiReS InDiEnNeS.2
VOYAGE en INDE (été 2007) dans l' HIMALAYA : LADAKH, HIMACHAL PRADESH.

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Album photos
Archives
Mes amis

Rubriques

A1. L INDE a PARIS, mai.juin 2007.
A2. L ART GUPTA, expo : juin 2007
A3. JIVYA SOMA MASHE. NEK CHAND. Eté 2007
B1. FAUTE au METRO de DELHI !
B2. COMPLAINTE du GRILLON de DELHI
C1. SINGERIES à SHIMLA
C2. SHIMLA : débordements.
D1. Sur la ROUTE de MANALI
D2. MANU à MANALI
E. NUIT à SARCHU (4253 m).
F1. FESTIVAL de CHEY
F2. La GRECE me BLESSE
F3. SILEX
F4. THIKSE, un MONASTERE
G. Soucis d'un OCCIDENTAL au LADAKH
H1. YANGTANG TOPKA
H2. DANSES de DERVICHES-LADAKHIS
H3. TREK dans le CHAM
H4. D'HEMIS-SHUKPACHEN à LAMAYURU
H5. LAMAYURU : de moines
I. ALCHI (I et II).
J. CHEMREY : une approche
K. Une PUJA à LEH
L. TSO MORIRI : vallée de la RUPSU
M1. KHARDUNG LA, 5602 m
M2.Sous le SOLEIL de HUNDER
N. Le PROJET HIMALAYA
O. A VELO au LADAKH
P1. KIBBER
P2. Sur les TOITS du KI GOMPA
P3. Du SPITI au KINNAUR
Q1. TABO : la vie d'un monastère
Q2. DHANKAR : nid d'aigles
Q3. CHECK POINTS au KINNAUR
Q4. De TABO à CHANGO (Rodéo en jeep)
Q5. Un DALAI LAMA voyageur
R1. KALPA
R2. Du KINNAUR
R3. SARAHAN : temple de Bhimakali
S. RAMPUR : visite impromptue
T. SHIMLA
U. Une VIE de CHIEN
V. VOYAGES

Menu

http://inde.uniterre.com
http://inde3.uniterre.com
http://sikh.uniterre.com
http://bouddha.uniterre.com
http://nepalaises.uniterre.com
http://nepalaises.blogspot.com
http://bouddhique.blogspot.com
http://jainiste.blogspot.com
http://hindouistes.blogspot.com
http://durajasthan.blogspot.com
http://gujarates.blogspot.com
http://hindou.uniterre.com
http://darjeeling.uniterre.com
http://jain.uniterre.com
http://vagabonder.uniterre.com
http://georgia.uniterre.com


Une PUJA à LEH (07.08.07). Avec 7 PHOTOS.

 

 

Une PUJA à LEH

 

 

 

 

 

 

 

Mathias a assisté plusieurs fois à une puja, au nord de Leh, dans le monastère de Samkar, à 18h. David, Mitra et moi ne connaissions pas encore Samkar Gompa. Nous décidons de nous y rendre tous pour la puja de 18h.

 

 

Arrivés en avance,  Mathias, ses enfants, David et Mitra, entrent pour occuper les meilleures places. J'en profite pour photographier des fleurs dans le jardin du monastère.

 

 

 

 

 

Mais où sont les moines ? Car je ne vois que des Occidentaux qui se déchaussent, entrent dans le monastère, visitent le jardin, ou attendent dehors au soleil.

En haut des marches, des fresques ornent les murs, près de l'entrée.

 

 

 

 

 

 

 

A 18h, j'entre dans la salle de prière. Stupeur ! Des dizaines d`Occidentaux l'occupent, entassés un peu partout, le long des murs ou des travées. 

Mais où sont donc les moines ?

Je trouve une place, demandant à un touriste de se serrer légèrement. Mon voisin tripote fébrilement sa caméra, impatient de s'en servir...

Un moine entre, va et vient, case deux ou trois retardataires.

 

Deyanne, qui le connaît, fonce sur lui, ne le lâche pas. Quand le moine s'assied, Deyanne s'assied à ses côtés, en gloussant, avec des poses maniérées.

Ce gamin de sept ans joue à la star américaine...

 

 

 

Le moine, comme une vedette-solo, commence son chant et joue de ses instruments.

Est-ce une puja ou un concert pour Yahoo décérébrés ? Je ressens cela comme un cirque, un Disneyland, dont Deyanne serait le Mickey involontaire.

Le malaise est trop fort, je sors après deux minutes.

 

 

 

 

 

Comment supporter cette puja dénaturée ?

Les consommateurs avides de sensations nouvelles m`écoeurent. La plupart ne croient en rien, essayent de réhydrater leur âme desséchée à ce blues bouddhiste !

De cette salle de prière, ils ressortiront  inchangés, assoiffés de nouvelles expériences dégénérées, comme d`éternels insatisfaits.

Quant au moine, ce guignol musicien, je lui souhaite bien du plaisir. Jouer ce rôle ne mène pas droit au nirvana...

 

Lionel Bonhouvrier. 



Publié à 11:27, le 7/08/2007 dans K. Une PUJA à LEH
Lien