HiStOiReS InDiEnNeS.2
VOYAGE en INDE (été 2007) dans l' HIMALAYA : LADAKH, HIMACHAL PRADESH.

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Album photos
Archives
Mes amis

Rubriques

A1. L INDE a PARIS, mai.juin 2007.
A2. L ART GUPTA, expo : juin 2007
A3. JIVYA SOMA MASHE. NEK CHAND. Eté 2007
B1. FAUTE au METRO de DELHI !
B2. COMPLAINTE du GRILLON de DELHI
C1. SINGERIES à SHIMLA
C2. SHIMLA : débordements.
D1. Sur la ROUTE de MANALI
D2. MANU à MANALI
E. NUIT à SARCHU (4253 m).
F1. FESTIVAL de CHEY
F2. La GRECE me BLESSE
F3. SILEX
F4. THIKSE, un MONASTERE
G. Soucis d'un OCCIDENTAL au LADAKH
H1. YANGTANG TOPKA
H2. DANSES de DERVICHES-LADAKHIS
H3. TREK dans le CHAM
H4. D'HEMIS-SHUKPACHEN à LAMAYURU
H5. LAMAYURU : de moines
I. ALCHI (I et II).
J. CHEMREY : une approche
K. Une PUJA à LEH
L. TSO MORIRI : vallée de la RUPSU
M1. KHARDUNG LA, 5602 m
M2.Sous le SOLEIL de HUNDER
N. Le PROJET HIMALAYA
O. A VELO au LADAKH
P1. KIBBER
P2. Sur les TOITS du KI GOMPA
P3. Du SPITI au KINNAUR
Q1. TABO : la vie d'un monastère
Q2. DHANKAR : nid d'aigles
Q3. CHECK POINTS au KINNAUR
Q4. De TABO à CHANGO (Rodéo en jeep)
Q5. Un DALAI LAMA voyageur
R1. KALPA
R2. Du KINNAUR
R3. SARAHAN : temple de Bhimakali
S. RAMPUR : visite impromptue
T. SHIMLA
U. Une VIE de CHIEN
V. VOYAGES

Menu

http://inde.uniterre.com
http://inde3.uniterre.com
http://sikh.uniterre.com
http://bouddha.uniterre.com
http://nepalaises.uniterre.com
http://nepalaises.blogspot.com
http://bouddhique.blogspot.com
http://jainiste.blogspot.com
http://hindouistes.blogspot.com
http://durajasthan.blogspot.com
http://gujarates.blogspot.com
http://hindou.uniterre.com
http://darjeeling.uniterre.com
http://jain.uniterre.com
http://vagabonder.uniterre.com
http://georgia.uniterre.com


CHEMREY : une approche (06.08.07). Avec 6 PHOTOS.

 

 

 

 

CHEMREY : une approche

 

 

 

 

 

 

 

Le bus de Leh vous dépose au milieu de nulle part.

 

 

Perché sur une colline conique, se détachant nettement sur la plaine, le monastère polarise le regard.

 

 

 

C'est là qu'il faut aller ! Un chemin file droit vers la colline, descendant entre les champs de blé, d'orge, de pommes de terre et de moutarde.

Des rivières ruissellent un peu partout parmi les peupliers, que le vent ausculte.

Des fleurs égayent les bas-côtés de la route.

Après la traversée de montagnes steppiques, ce site verdoyant repose et rafraîchit.

 

 

 

 

 

Des dizaines de chortens siègent au pied de la colline. Certains touchent les maisons des lamas, construites sur son versant.

 

 

 

 

 

Le chemin se fait sentier, grimpant en lacets progressifs jusqu'au sommet, en passant par une école.

 

 

 

Plusieurs sentiers prennent d'assaut la colline, on peut choisir au hasard celui qui nous plait.

 

 

 

 

 

 

               A Chemrey, j'aime ce cône parfait

               où les façades blanches des maisons

               se détachent sur les roches grises

               surplombées par le brun des fenêtres et des toits

 

 

 

              A Chemrey, le monastère blanc et brun

            couronne la pièce-montée

            les pèlerins s'en régalent, chantent

            à travers champs au rythme des rivières

 

 

 

            A Chemrey, en grimpant un sentier en lacets

              je regarde les angles arrondis du Gompa

            sculptés dans le bleu du ciel

            les pieds sur terre, la tête en plein ciel

 

 

            A Chemrey, d'une terrasse, je m'assieds

            pour laisser filer le temps

            entre ses doigts sous le soleil

            comme un semeur d'éternité

 

 

            A Chemrey, quand on s'élève de toit en toit

            les vallées s'ouvrent, les montagnes dansent

            les Dieux - de leurs bras balancés

            bercent le soleil et les étoiles

 

 

Lionel Bonhouvrier.

 

 

DROIT D'AUTEUR :


Les textes et les photographies présents sur ce blog http://inde2.uniterre.com sont protégés par le droit d'auteur et les droits de propriété intellectuelle.
 
Toute reproduction ou représentation, sans autorisation préalable de l'auteur, en tout ou partie, de tout texte présent sur ce site à d'autres fins sur un quelconque support est interdite.
 
Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon pouvant engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur. 

 

 



Publié à 18:19, le 6/08/2007 dans J. CHEMREY : une approche
Lien