HiStOiReS InDiEnNeS.2
VOYAGE en INDE (été 2007) dans l' HIMALAYA : LADAKH, HIMACHAL PRADESH.

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Album photos
Archives
Mes amis

Rubriques

A1. L INDE a PARIS, mai.juin 2007.
A2. L ART GUPTA, expo : juin 2007
A3. JIVYA SOMA MASHE. NEK CHAND. Eté 2007
B1. FAUTE au METRO de DELHI !
B2. COMPLAINTE du GRILLON de DELHI
C1. SINGERIES à SHIMLA
C2. SHIMLA : débordements.
D1. Sur la ROUTE de MANALI
D2. MANU à MANALI
E. NUIT à SARCHU (4253 m).
F1. FESTIVAL de CHEY
F2. La GRECE me BLESSE
F3. SILEX
F4. THIKSE, un MONASTERE
G. Soucis d'un OCCIDENTAL au LADAKH
H1. YANGTANG TOPKA
H2. DANSES de DERVICHES-LADAKHIS
H3. TREK dans le CHAM
H4. D'HEMIS-SHUKPACHEN à LAMAYURU
H5. LAMAYURU : de moines
I. ALCHI (I et II).
J. CHEMREY : une approche
K. Une PUJA à LEH
L. TSO MORIRI : vallée de la RUPSU
M1. KHARDUNG LA, 5602 m
M2.Sous le SOLEIL de HUNDER
N. Le PROJET HIMALAYA
O. A VELO au LADAKH
P1. KIBBER
P2. Sur les TOITS du KI GOMPA
P3. Du SPITI au KINNAUR
Q1. TABO : la vie d'un monastère
Q2. DHANKAR : nid d'aigles
Q3. CHECK POINTS au KINNAUR
Q4. De TABO à CHANGO (Rodéo en jeep)
Q5. Un DALAI LAMA voyageur
R1. KALPA
R2. Du KINNAUR
R3. SARAHAN : temple de Bhimakali
S. RAMPUR : visite impromptue
T. SHIMLA
U. Une VIE de CHIEN
V. VOYAGES

Menu

http://inde.uniterre.com
http://inde3.uniterre.com
http://sikh.uniterre.com
http://bouddha.uniterre.com
http://nepalaises.uniterre.com
http://nepalaises.blogspot.com
http://bouddhique.blogspot.com
http://jainiste.blogspot.com
http://hindouistes.blogspot.com
http://durajasthan.blogspot.com
http://gujarates.blogspot.com
http://hindou.uniterre.com
http://darjeeling.uniterre.com
http://jain.uniterre.com
http://vagabonder.uniterre.com
http://georgia.uniterre.com


LAMAYURU : de moines (31.07.07).

 

 

LAMAYURU : de MOINES

 

 

Mathias, ses enfants et moi, arrivons en stop dans un camion, qui nous dépose sur la route, à mi-chemin entre le hameau de Lamayuru et le monastère, perché au sommet d'une colline.

 

 

Nous passons devant un grand hôtel, où nous demandons une chambre pour quatre. On nous en montre une avec deux lits (qui suffisent pour trois) à 500 roupies.

C'est cher, car c'est petit pour quatre personnes...

L'hôtelier nous affirme que nous trouverons à loger au monastère.

Il est 20h, la nuit tombe.

 

 

A l'entrée du monastère, le moine-portier fait presque la grimace en nous voyant. Un garçon (7 ans), une jeune fille (12 ans) et deux hommes... c'est louche ! Une avalanche d'ennuis en perspective...

Il refuse catégoriquement de nous loger. Je plaide un moment : on nous a conseillé de venir, il est tard, nous avons deux enfants. Pouvons-nous avoir une chambre ?

Mais Cerbère réplique que c'est impossible : nous devons chercher un hôtel.

Mathias demande l'heure de la puja demain matin, sans doute pour attendrir le monstre...

-"It is at 10 o'clock !"

-"Ten o'clock ? Usually, the puja is at 7 o'clock !"

-"No ! It is at 10 o'clock..."

Bébé Frankenstein n'est pas attendri, Mathias a raté son coup...

Avec un sourire, je remercie ce bouddhiste compatissant pour son hospitalité. Trop brute pour déceler l'ironie sous-jacente.

 

 

Nous déambulons de nuit entre les maisons des lamas. La plupart sont fermées. L'une d'elles est éclairée. Je m'approche, trouve deux lamas et une occidentale habillée en lama, discutant dans une pièce.

-"Où pouvons nous trouver un logement ? Dans le Grand-Hôtel, on ne semble pas vouloir de nous... Et au monastère, on nous a carrément mis dehors !"

-"Ici, c'est petit, on n'a pas la place", répond un lama, assez gêné. Quand il aperçoit Deyanne, il propose :

-"Vous pouvez dormir sur la terrasse, à côté de la maison. Et le garçon peut dormir dans la cuisine..."

Devant leur bonne volonté, je redouble d`optimisme :

-"Nous demandons seulement des informations ! Dormir dehors pour deux adultes, pas de problème ! Mais nous cherchons une chambre pour les enfants."

 

 

 

Finalement, nous retournons au Grand-Hôtel, où l`hôtelier accepte de nous louer la chambre déjà vue pour 400 Rs, cette fois. Deux femmes apportent un matelas déposé par terre, pour moi. Pour quatre personnes, ce prix devient correct.

 

 

Le lendemain matin, nous retrouvons Cerbère un peu avant 7h.

D'après lui, la puja de 7h est repoussée à 9h... Je me demande ce que font exactement les moines de Lamayuru, hormis donner de fausses indications sur l`horaire des cérémonies.

D'ailleurs, y-a-t-il vraiment autant de pujas ? S`amuser à les annuler est un très mauvais signe...

 

 

 

A SUIVRE...  

 



Publié à 15:05, le 31/07/2007 dans H5. LAMAYURU : de moines
Lien