HiStOiReS InDiEnNeS.2
VOYAGE en INDE (été 2007) dans l' HIMALAYA : LADAKH, HIMACHAL PRADESH.

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Album photos
Archives
Mes amis

Rubriques

A1. L INDE a PARIS, mai.juin 2007.
A2. L ART GUPTA, expo : juin 2007
A3. JIVYA SOMA MASHE. NEK CHAND. Eté 2007
B1. FAUTE au METRO de DELHI !
B2. COMPLAINTE du GRILLON de DELHI
C1. SINGERIES à SHIMLA
C2. SHIMLA : débordements.
D1. Sur la ROUTE de MANALI
D2. MANU à MANALI
E. NUIT à SARCHU (4253 m).
F1. FESTIVAL de CHEY
F2. La GRECE me BLESSE
F3. SILEX
F4. THIKSE, un MONASTERE
G. Soucis d'un OCCIDENTAL au LADAKH
H1. YANGTANG TOPKA
H2. DANSES de DERVICHES-LADAKHIS
H3. TREK dans le CHAM
H4. D'HEMIS-SHUKPACHEN à LAMAYURU
H5. LAMAYURU : de moines
I. ALCHI (I et II).
J. CHEMREY : une approche
K. Une PUJA à LEH
L. TSO MORIRI : vallée de la RUPSU
M1. KHARDUNG LA, 5602 m
M2.Sous le SOLEIL de HUNDER
N. Le PROJET HIMALAYA
O. A VELO au LADAKH
P1. KIBBER
P2. Sur les TOITS du KI GOMPA
P3. Du SPITI au KINNAUR
Q1. TABO : la vie d'un monastère
Q2. DHANKAR : nid d'aigles
Q3. CHECK POINTS au KINNAUR
Q4. De TABO à CHANGO (Rodéo en jeep)
Q5. Un DALAI LAMA voyageur
R1. KALPA
R2. Du KINNAUR
R3. SARAHAN : temple de Bhimakali
S. RAMPUR : visite impromptue
T. SHIMLA
U. Une VIE de CHIEN
V. VOYAGES

Menu

http://inde.uniterre.com
http://inde3.uniterre.com
http://sikh.uniterre.com
http://bouddha.uniterre.com
http://nepalaises.uniterre.com
http://nepalaises.blogspot.com
http://bouddhique.blogspot.com
http://jainiste.blogspot.com
http://hindouistes.blogspot.com
http://durajasthan.blogspot.com
http://gujarates.blogspot.com
http://hindou.uniterre.com
http://darjeeling.uniterre.com
http://jain.uniterre.com
http://vagabonder.uniterre.com
http://georgia.uniterre.com


JIVYA SOMA MASHE et NEK CHAND (Expo à PARIS, été 2007).

 

 

JIVYA SOMA MASHE et NEK CHAND

(Exposition à la Halle Saint-Pierre, été 2007).

 

 

 

 

 

JIVIA SOMA MASHE

 

 

 

Dans une rivière nagent des anguilles, des crabes, des serpents, des tortues et toutes sortes de poissons. Sur une rive, des femmes lavent du linge. D'autres se baignent. D'autres femmes retournent à leurs cases en file indienne, jarres remplies sur la tête.

Ceci ne représente qu'un coin d'une peinture de Jivya Soma Mashe. Il peint sur de grands rectangles de papier bicolores. Le fond est ocre, un peu doré. Les motifs sont blancs, un peu argentés.

 

 

Cette exposition à la Halle Saint-Pierre, au bas du Sacré-Coeur, mêle au premier étage sculptures et peintures.

Voir des sculptures de Nek Chand dans un musée me surprend, car je les ai découvertes dans le plein air du Rock Garden de Chandigarh (au Pendjab). Mais j'ai peu de choses à rajouter sur ce que j'ai écrit par ailleurs.

 

 

Statuettes de NEK CHAND

 

 

Yogi de NEK CHAND

 

 

 

Jivya Soma Mashe peuple ses peintures d'un fourmillement d'activités. Les habitants de villages warli (une tribu vivant à environ 150 km au nord de Bombay) sont représentés :

- dans leurs travaux agricoles : labourage, semis, tracée des sillons dans les champs,...

- dans leurs travaux d'artisanat : fabrication de panniers d'osier, construction de huttes,...

- dans les scènes de nourriture : femmes pilant des céréales, faisant la cuisine, ou distribuant à manger,...

- dans des scènes les plus variées : soins aux bêtes, jeux d'enfants, scènes de ménages entre adultes, siestes, fumeries dans une case, grimpée aux arbres,...

 

 

Les formes sont stylisées par l'emploi du triangle, du cercle et du carré.

Humains et animaux sont figurés par deux triangles, dont les pointes se touchent. Bras et jambes filiformes tracent des lignes brisées pour suggérer le mouvement. Une boule pour la tête. Certaines têtes ont une petite boucle, un chignon, ce sont donc des femmes.

 

 

De grands cercles polarisent des dizaines de danseurs, au centre de certaines peintures. A l'extérieur, le chef avec son bâton étoilé mène les danseurs, qui se tiennent par les épaules, en décrivant une spirale.

 

 

 

Sur les côtés, des musiciens en mouvement jouent de trompettes, tambours, gongs,... Ailleurs, je remarque des scènes religieuses : trois ou quatre sorciers avec trident, tambourin et cobra, gesticulent ; une case-temple contient une statue, honorée par des fidèles,...

 

 

Parfois, un carré central polarise une peinture, décoré de plusieurs frises internes. Ces carrés contiennent des chevaux, montés par des cavaliers. Autour, arbres, oiseaux et petits bonhommes, complètent l'espace.

Ou c'est un rectangle qui donne son centre de gravité à l'oeuvre :

 

 

 

Les peintures sont surchargées d'éléments naturalistes ou plus symboliques. Dans les villages, les arbres et buissons sont nombreux, aux formes les plus diverses, avec feuilles, épines, boules.

 

 

 

En dehors des rivières, les animaux pullulent : oiseaux (grues, paons), singes, écureuils, sauterelles, lézards et serpents, fourmis et termites, scorpions et araignées, tatous, cerfs et daims, vaches et zébus, chèvres, poules et renards, chevaux, sangliers, tigres...

Dans le ciel, un soleil ou un croissant de lune surplombent ces scènes de vie villageoise.

 

 

L.B. 



Publié à 15:00, le 25/06/2007 dans A3. JIVYA SOMA MASHE. NEK CHAND. Eté 2007
Lien